Rechercher
  • Elisabeth NGUYEN

Hypnose et outils annexes

« Je n’ai jamais mis au point une invention sur laquelle je n’avais pas réfléchis en terme de service qu’elle pouvait apporter aux autres. J’ai trouvé ce que le monde avait besoin, alors je l’ai inventé. » Thomas Edison



Ce n’est pas très lumineux tout ça !

Laissez-moi vous expliquer. Je suis ce qu’on appelle une personne multipotentielle. C’est-à-dire que mes centres d’intérêts s’étendent sur plusieurs domaines, plutôt que d’être forte dans un seul. Certes ceci a entrainé pour moi une certaine difficulté à trouver ma vocation. Car ce n’est pas que je n’ai intérêt à rien mais plutôt intérêt pour trop de choses. Et faire un choix m’est douloureux car je voulais tout à la fois. Mais heureusement que je suis capable de faire du lien entre des sujets très épars.

Et c’est là, où je veux en venir. Depuis des années je me passionne pour les rêves, les tarots et le chamanisme. Alors j’ai décidé de les utiliser, certains seuls et d’autres combinés. Par exemple, je combine l’hypnose et le Tarot de Marseille ou l’hypnose et les rêves ou les trois, hypnose, rêve et tarot. Je n’ai pas encore trouvé comment introduire le Chamanisme dans ma pratique d’hypnose, alors il reste dédié à mon usage privé.


Hypnose et rêve

Tous les deux semblent utiliser l’imagination et tous les deux font appel à l’inconscient. Avec l’avantage pour les rêves de pouvoir avoir accès en direct et sans intermédiaire à son inconscient. Encore faut-il se rappeler de ses rêves et ensuite savoir les interpréter.

Dans mon blog précédent sur le questionnement, je vous ai dit que parfois il était assez difficile de savoir ce que le consultant attendait de la séance. Bien que sachant très bien, interrompre un long monologue, parfois cela n’est pas possible, car le consultant a besoin de parler. Alors la partie questionnement, dure longtemps, longtemps. Jusqu’à ce que je pose la question « avez-vous fait des rêves dernièrement ». Et si la personne me dit oui. Bingo ! Je lui demande de me raconter son rêve et nous l’interprétons ensemble. Cela permet au consultant de « sortir » de sa spirale émotionnelle d’une part grâce à la parole lorsqu’il raconte et d’autre part, grâce au recours au mental rationnel quand on essaie de trouver une signification. Quant à moi, cela me donne une piste de travail car les rêves ont tendance à montrer ce que le consultant doit régler en premier pour aller mieux.



Hypnose et Tarot

J’utilise aussi un autre outil qui est le Tarot de Marseille. Celui-là, je l’ai d’abord réservé pour moi, ayant peur que mes consultants ne se posent des questions s’ils me voient sortir un tarot de Marseille en cours de séance. Faire parler les arcanes est encore vu, comme étant lié aux diseuses de bonne aventure. Mais le Tarot est un outil d’évolution, et il a été créé pour cela. Moi je l’utilise dans cet esprit là. Je fais un tirage avant la séance et je demande au Tarot de me faire un « état des lieux » du consultant. Le plus souvent je fais une coupe, qui est un tirage à quatre cartes, réalisé à partir d’une coupe. Une carte représente le passé, deux cartes le présent et la dernière le futur.

Ce tirage est pour moi comme un fil d’Ariane, il me permet de me retrouver plus facilement dans le labyrinthe des pensées des consultants. Parfois, si vraiment le consultant ne peut pas « accoucher » d’un objectif pour ses séances, je montre le tirage qui devient, comme le rêve un support au dialogue.

Comme vous le voyez, ces outils additionnels me permettent d’être plus efficace dans la partie questionnement et de trouver plus surement et rapidement, le problème dont il faut s’occuper au plus vite.

0 vue

© 2019 Hypnose Moriani - Tous droits réservés